Overblog
Editer la page Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

L’imagination est mon obsession, l’écriture est ma structure, la poésie est mon acrobatie, les histoires sont mon terroir, les univers sont mon sanctuaire. Et le partage ? C’est mon message laissé aux commentaires de vos pensées. Pour vous y retrouver, vous pouvez commencer par les textes présentés, commençant par les derniers publiées, ou prendre le raccourcie des catégories. Ce qui est sur, c’est que je vous souhaite une bonne lecture.

Nero Cooletbeau, présentation

Publié par [NERO] BLACK WORD  - Catégories :  #Nero Cooletbeau

Attablé à une auberge, Nero feuilletait un livre de magie en prenant des notes, patientant avant l’arrivée de ses compagnons.

Le jeune humain s’échinait à mélanger des formules basiques de cours élémentaires avec d’autres provenant d’un obscur grimoire qu’il était parvenu à glaner à l’occasion de leur dernière aventure. Malheureusement, n’aboutissant pas à un résultat satisfaisant, il mit fin à ses réflexions.

Ce fut à cet instant que vint prendre place Hank, son camarade nain, armé de deux chopes de bière.

HANK – Alors ? Sa gribouille du papelard ?

NERO – Bof. Pas tellement. Ce n’est pas évident de mélanger deux formules aussi opposées.

Buvant une gorgée volumineuse de son verre, il regarda en coin son interlocuteur avant de reprendre.

HANK – C’est si compliqué qu’ça que d’mélanger des mots ?

NERO – Plus que tu ne l’imagine, à moins de vouloir provoquer une catastrophe plus ou moins dangereuse ou de parler dans le vent.

HANK – À ouais… ça à l’air chiant.

NERO – C’est de la magie.

Le nain eut un léger soupir en regardant le contenu de son récipient.

HANK – J’pensais pas un jour rencontrer quelqu’un app’lé Nero d’aussi peu doué.

NERO – Qu’est-ce que tu veux dire par là ?

Le magicien regardant son compagnon, interloqué, et ce dernier se tourna vers lui pour lui répondre.

HANK – Ben, s’que j’veux dire, c’est qu’tu t’appel Nero.

NERO – Ouiiii.

HANK – Et que, pour quelqu’un qui porte ce nom, excuse-moi d’te l’dire comme ça mais t’es vraiment pas doué comme aventurier.

NERO – Quoi ?

Le jeune homme referma son livre.

NERO – Comment tu peux dire ça ? Je suis loin d’être le plus talentueux en la matière, ok, mais ma magie nous a été profitable plus d’une fois.

HANK – Ouais… c’tait pal mal, mais s’que j’veux dire c’est que j’me s’rait attendus à quelque chose de plus épique, tu vois ?

NERO – Alors, déjà, on ne mène pas une quête qui a pour but de sauver le monde tu sais ?

HANK – C’est vrai mais quand même.

NERO – Mais quand même quoi ?

HANK – Même les aventures les plus banales peuvent dev’nir épiques.

NERO – Je ne dis pas le contraire, mais pourquoi tu attends cela venant de moi exactement ?

HANK – Parc’que tu t’appelles Nero !

NERO – Et donc ?

Le nain fit les gros yeux en regardant le jeune magicien.

HANK – Me dit pas qu’tu connais pas les légendes du gars qui portait l’même nom. Nero Cooletbeau !

NERO – Heu…

HANK – Sérieux ? Tu vois pas qui s’est ? Nero Cooletbeau ! La légende !

NERO – Attends voir…

HANK – Le gars qui a vécu y a p’tête cinquante ou cent ans. Le gars qui à voyager aux quatre coins du monde. Qui est dev’nu pote avec tout l’monde. Qui a terrassé les plus gros monstres et les plus puissants des démons sans jamais être blessé. Un homme qui a fait fortune en f’sant pleins d’aventure.

La tonalité de sa voix était devenue plus euphorique avec un ton de vénération, tandis que son coéquipier prit un air las quand la mémoire lui revint.

NERO – À si. Oui, je vois de qui tu parles.

HANK – C’est normal. Tout l’monde connaît les histoires de Nero Cooletbeau.

NERO – Oui… Ma mère m’avait raconté une fois que mon père m’avait donné ce prénom parce que…

HANK – Parc’que quoi ?

NERO – Parce qu’il espérait avoir un fils comme lui.

Face à cette réponse, le nain resta un instant bouche bée avant de reprendre.

HANK – Ben... J’uis désolé d’te l’dire comme ça, mais... il doit être vachement déçus.

Le jeune humain soupira en haussant les épaules.

NERO – Je sais, mais dans tous les cas je ne crois pas à ces légendes personnellement.

HANK – QUOI ?

Posant violemment sa choppe sur la table, le nain se tourna pleinement vers lui.

HANK – Comment ça tu crois pas en ces légendes ?

NERO – Ben, j’en ai écouté quelques-unes et… ben ce n’est pas franchement héroïque tout ça.

HANK – COMMENT TU PEUX DIRE ÇA ?

Il éleva la voix pour continuer

HANK – Un gars qui a été capable de tenir tête aux pires créatures de c’monde. Un gars qui a brisé pleins d’malédiction sans s’fatiguer. Qui a affronter des armées entières en prenant son bain. Qui a pu tenir entre ses mains des artefacts maudis et dangereux, comme le crayon du chaos ou encore le…

NERO – Attend attend. Quoi ? Le quoi ?

Le nain bifurqua de son exposition sur un ton de voix ordinaire…

HANK – Un crayon surpuissant qui rend tout méga bordélique ou un truc du genre.

avant de reprendre.

HANK – Mais Nero Cooletbeau s’tait aussi un gars que personne ne pouvait arrêter. Qui avait évité un tas d’assassinats sans problème.

NERO – Tu n’avais pas dit plus tôt qu’il était pote avec tout le monde ?

HANK – Ouais, mais tu sais bien qu’y a des connards partout. Mais surtout, Nero Cooletbeau, c’était un gars ultra-balaise qui avait survécu à des milliers d’pièges dans jamais s’faire avoir. Personne n’pouvais le battre. D’ailleurs on a jamais su si s’était un nain, un humain ou quoi. On savait pas non plus d’où il v’nait ou s’il avait d’la famille.

NERO – Tu veux dire que personne ne sait rien sur lui, à part ses légendes ?

HANK – S’tait pas un gars facile à atteindre, t’sais. Nero Cooletbeau…

NERO – T’es obligé de répéter son nom aussi souvent ?

HANK – … s’tait l’genre de gars que tu pouvais pas connaître sans être aussi fort que lui. Fallait êt’e capable de l’suivre pour vraiment l’connaître.

NERO – Comment tu peux en être sûr ?

HANK – Y paraît même que Dominamrex, le roi démon en personne, n’est jamais v’nu sur not’monde avant sa mort parce qu’il avait trop peur de s’faire tuer par Nero Cooletbeau.

NERO – QUOI ?

HANK – Et encore. Quand il est v’nu, il a du s’contenter d’une p’tite île de merde.

Il s’autorisa une bonne exclamation de rire avant de reprendre.

HANK – Y paraît que Nero Cooletbeau aurait étendu son aura héroïque sur le monde entier, empêchant l’roi démon d’y v’nir.

NERO – T’es sûr que, tout ça, n’est pas simplement de la libre interprétation ?

HANK – Mais nan ! C’est Nero Cooletbeau, j’te dis ! Et j’te signale que tu peux pas prouver qu’sait faux.

NERO – Et toi tu peux prouver que tout ça est vrai peut-être ?

Pour toutes réponses, Hank se tourna du côté de la salle en râlant, avant de se replonger dans sa choppe. Nero, lui, s'abandonna au dossier de sa chaise, laissant ses pensées se perdre en contemplant le plafond. 

Se rappelant soudainement d'un détail, il reporta son attention sur son acolyte.

NERO Mais, au fait, où sont les autres ?

 

 

À propos

L’imagination est mon obsession, l’écriture est ma structure, la poésie est mon acrobatie, les histoires sont mon terroir, les univers sont mon sanctuaire. Et le partage ? C’est mon message laissé aux commentaires de vos pensées. Pour vous y retrouver, vous pouvez commencer par les textes présentés, commençant par les derniers publiées, ou prendre le raccourcie des catégories. Ce qui est sur, c’est que je vous souhaite une bonne lecture.