Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

L’imagination est mon obsession, l’écriture est ma structure, la poésie est mon acrobatie, les histoires sont mon terroir, les univers sont mon sanctuaire. Et le partage ? C’est mon message laissé aux commentaires de vos pensées. Pour vous y retrouver, vous pouvez commencer par les textes présentés, commençant par les derniers publiées, ou prendre le raccourcie des catégories. Ce qui est sur, c’est que je vous souhaite une bonne lecture.

29 Oct

Cette nuit, à une station-service

Publié par Nero (BlackWord)  - Catégories :  #Imag'inarium

Dessin de : Catzz - The pain

Dessin de : Catzz - The pain

 

Il est parfois si étonnant de faire le point sur sa propre situation et de se demander comment on a pu en arriver là. 

 

 

Il était déjà presque minuit et la pluie battante à l’extérieur ne semblait pas vouloir faiblir.

 

La ville la plus proche était à près d’une bonne centaine de kilomètres, séparés de champs et de forêts, avec de petits villages perdus au milieu de la nature. 

 

Les raisons de s’arrêter ici pendant plus d’une heure étaient rares. Sur ce point de passage doté d’une station-service et d’un bar étonnamment luxueux, surtout comparé au garage rustique et à la pharmacie. Le plus surprenant était que quelqu’un cherche à écouler une telle variété d’alcool à une clientèle se devant d’être derrière le volant. 

 

Fort heureusement, le menu était également composé de sandwichs froids ou préparés sur place, de plats à base de viande cuite, de frites et, notre produit le plus réclamé par la quasi-totalité de nos clients de tous horizons, du café. 

 

C’est la première chose que j’ai dû apprendre à maîtriser. La machine à café. 

 

Avec une dizaine de variétés et de mélanges possible, ce ne fut pas une sinécure. Moi qui avais pour projet de base de servir des verres dans un bon bar, ce fut une surprise de devenir un garçon de café sur une aire d’autoroute. 

 

Si un travail avait pu m’attendre dans ma métropole, je ne me serais probablement pas retrouvé ici en compagnie d’un cuisinier aussi peu bavard, m’obligeant à acheter une voiture d’occasion ainsi que de louer une chambre dans l’auberge du village le plus proche. 

 

Ainsi s’enchaînaient mes soirées sur le bord de la route. 

 

 

Mais ce soir, à l’approche de minuit, à l’abri d’une pluie battante, elle était là. 

 

Silencieuse et les yeux absents, elle sirotait distraitement un verre de bourbon qu’elle laissait reposer, entre chaque gorgée, sur une pile de feuilles vierges. 

 

La seule à avoir été ornée de mots était la seule à avoir été mise de côté. 

 

Malgré son anorak, cette femme, qui m’avait l’air d’être bien jeune, semblait trop peu vêtue pour affronter un temps aussi peu avenant. 

 

Avait-elle froid ?

 

Dans son mutisme, elle ne montrait aucun signe d’une quelconque gêne à ce sujet. Il en allait de même pour sa visible solitude. 

 

 

Pourquoi était-elle ici, au milieu de nul-part ? Surtout a une heure aussi tardive.

 

Était-elle venue seule où quelqu’un l’avait déposé à cette station ? Était-elle en âge de conduire ?

 

Attendait-elle quelque chose ? Quelqu’un ? Ou bien n’avait-elle plus rien à attendre ? 

 

Se sentait-elle seule ? Voulait-elle être seule ? 

 

Était-elle triste ?

 

Allait-elle partir ou bien rester jusqu’à la fermeture ? Et après ? Qu’allait-elle faire ? 

 

Finirait-elle par disparaître ? Reviendrait-elle un jour ou cela serait-il pour toujours ?

 

Commenter cet article

Archives

À propos

L’imagination est mon obsession, l’écriture est ma structure, la poésie est mon acrobatie, les histoires sont mon terroir, les univers sont mon sanctuaire. Et le partage ? C’est mon message laissé aux commentaires de vos pensées. Pour vous y retrouver, vous pouvez commencer par les textes présentés, commençant par les derniers publiées, ou prendre le raccourcie des catégories. Ce qui est sur, c’est que je vous souhaite une bonne lecture.