Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

L’imagination est mon obsession, l’écriture est ma structure, la poésie est mon acrobatie, les histoires sont mon terroir, les univers sont mon sanctuaire. Et le partage ? C’est mon message laissé aux commentaires de vos pensées. Pour vous y retrouver, vous pouvez commencer par les textes présentés, commençant par les derniers publiées, ou prendre le raccourcie des catégories. Ce qui est sur, c’est que je vous souhaite une bonne lecture.

02 Jul

Baby of the Dead

Publié par [NERO] BLACK WORD  - Catégories :  #Imag'inarium

Baby of the Dead

 

Marcel était un jeune garagiste, un peu naïf et très famille, qui rêvait d’être pompier. Il avait passé son enfance à bosser dans les champs de son père tout en apprenant à remonter des voitures et, après une mauvaise période mêlant l’alcool et les bagarres de rue, il avait trouvé une situation stable grâce à son travail en entreprise, bien qu’il lui manquait une femme selon son entourage.


 

Gourdon travaillait dans la publicité en tous genres, capable de vendre une voiture à un aveugle selon les dires de son patron. Il avait étudié toute sa jeunesse pour obtenir se poste prestigieux, écrasant toutes concurrences et grimpant les échelons, accordant peu de temps à sa vie privée. Il avait malgré tout essayé d’avoir une relation stable, notamment avec une jeune fleuriste qui l’avait quittée parce qu’il prenait son travail trop au sérieux.


 

Un jour, Gourdon fut envoyé par son patron dans un village de campagne pour s’occuper de la partie publicitaire d’une nouvelle collection de voitures d’une entreprise. Des voitures qui avaient étés imaginées par une toute nouvelle équipe de mécanicien, dans laquelle Michel avait fait partie.


 

Le soir même, une soirée dansante était organisée.


 

Marcel s’y rendit en début de soirée et, après quelques verres, rencontra celle que tout le village surnommait Baby. Une jeune femme à la beauté et au charme ravageur, ayant séduit bien des hommes, mais sans qu’aucun ne soit parvenu à la charmer elle.


 

Marcel prit son courage à deux mains et lui proposa de danser, ce qu’elle accepta. Ensemble, ils s’amusèrent sur la piste et sous les regards des villageois interloqués, Baby le regardant avec des yeux de braises. Mais rapidement Marcel du rentrer se coucher, reprenant le boulot très tôt le lendemain.


 

Gourdon arriva à ce moment-là dans la soirée, impatient de goûter l’alcool local. Ce fut au comptoir qu’il la rencontra, regardant la fête d’un air dépité jusqu’à le voir. Alors qu’ils discutèrent et dansèrent ensemble, les braises de ses pupilles s’étaient à nouveau enflammées.


 

Le lendemain, Baby se réveilla dans le lit de Gourdon. Ce dernier pensait lui dire de partir, ayant eu ce qu’il voulait, mais quand elle vint lui dire qu’elle avait à faire et qu’elle pourrait peut-être revenir dans la soirée, il fut surpris d’accepter de l’attendre à sa chambre d’hôtel.


 

Faisant mine de le croiser par hasard, Baby se rendit au garage de Marcel, qui fut heureux de la croiser. Elle lui raconta combien la soirée avait été ennuyeuse sans lui et qu’elle espérait le revoir très vite, ce qui poussa Marcel à l’inviter à dîner le soir même. Elle accepta avec plaisir.


 

Attablée dans un restaurant italien, Baby raconta à Marcel qu’elle était la fille d’un boucher qui s’amusait à la tripoter le soir, ce qui révolta le jeune garagiste. À la fin de la soirée, Marcel refusa qu’elle rentre chez ses parents, la ramenant dans son petit appartement. Au grand plaisir de Baby.


 

Le lendemain, elle le raccompagna à son travail, puis s'immisça, par surprise, sur le chemin de Gourdon. Celui-ci était énervé contre elle de ne pas être venue le voir comme elle l’avait dit mais, prenant un air triste et désolé, Baby s’excusa en disant que son ex petit ami l’avait harcelé pour qu’ils dînent ensemble et que, en fin de soirée, il l’avait ramené de force chez lui pour la violer. Choqué d’apprendre ça, Gourdon lui donna la clé de sa chambre d’hôtel et lui dit de l’attendre.


 

Baby passa la journée à se prélasser, prenant un bon bain chaud et se faisant belle, avant d’appeler le garage de Marcel dans la soirée. D’une voix noyée de sanglot, elle lui dit que son père avait abusé d’elle toute la journée et qu’elle était sur le point de craquer, ne voulant que fuir ce cauchemar. Marcel lui proposa immédiatement de le rejoindre mais elle lui répondit que, ce soir, son père l’invitait à dîner dans le meilleur restaurant du village pour 20 heures. Marcel lui promit qu’il allait être là pour mettre fin à cet enfer.


 

Gourdon retrouva Baby dans sa chambre et cette dernière lui proposa d’aller diner dans le meilleur restaurant du village, argumentant qu’il fallait goûter à son steak de cheval avec pomme de terre, ce qui lui fit envie.


 

Durant le repas, Gourdon insista pour en savoir plus sur son ex, dont elle fit une description très détaillée en ajoutant que, malheureusement, il habitait près du restaurant. Pendant qu’elle lui racontait l’enfer qu’il lui avait fait vivre durant leur relation, Marcel débarqua en trombe dans le restaurant, se dirigeant directement sur Gourdon. Ce dernier, en voyant Marcel, reconnu en lui le fameux ex décrit par Baby.


 

Les deux hommes se mirent à se battre violemment au milieu du restaurant, provoquant la panique chez les clients, pendant que Baby les regardait. Le regard brûlant et le visage souriant, elle prit plaisir à les voir s’entre-tuer pour elle avec toute la rage dont ils étaient capables.

 

Commenter cet article

À propos

L’imagination est mon obsession, l’écriture est ma structure, la poésie est mon acrobatie, les histoires sont mon terroir, les univers sont mon sanctuaire. Et le partage ? C’est mon message laissé aux commentaires de vos pensées. Pour vous y retrouver, vous pouvez commencer par les textes présentés, commençant par les derniers publiées, ou prendre le raccourcie des catégories. Ce qui est sur, c’est que je vous souhaite une bonne lecture.