Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

L’imagination est mon obsession, l’écriture est ma structure, la poésie est mon acrobatie, les histoires sont mon terroir, les univers sont mon sanctuaire. Et le partage ? C’est mon message laissé aux commentaires de vos pensées. Pour vous y retrouver, vous pouvez commencer par les textes présentés, commençant par les derniers publiées, ou prendre le raccourcie des catégories. Ce qui est sur, c’est que je vous souhaite une bonne lecture.

04 Jun

!!đź’Ż!! Disthering !!đź’Ż!!

PubliĂ© par Nero (BlackWord)  - CatĂ©gories :  #Autres

 

Par le passé, longtemps resté englouti dans la lie de l’océan, s’écrasant inlassablement contre la muraille impénétrable Draguiyonne, la chaîne montagneuse à la couleur d’automne. 

 

Du Sud ainsi séparé par les monts asséchés, le continent ignora négligemment son extension prochaine au-delà de la chaîne. 

 

L’imposante marée vint à se retirer, laissant émerger l’étendue insoupçonnée. 
À la vie s’ouvrit une page, le temps faisant ouvrage, une nature florissante, verdoyante et fertile sans attendre s’étendit. 

 

L’Ouest vit naître, entre plaines, mer et ciel, les racines des cimes destinées à créer une grande et dense forêt verte. Riche berceau des eaux primitives de la vie qui bourgeonne, appelé Beaconcoln. 

 

Tant de temps fut demandé avant la première arrivée sur cette terre d’un messager de la lumière, entament les fondations jusqu’à inauguration de la cité d’un blanc argenté, apportant bonne fortune, quotidien heureux et avenir radieux aux habitants de Argenlune. La noble cité portuaire fut fondée à la lisière Est de la péninsule dans une apparente solitude, avant l’apparition absconse plus au Sud sur une île voisine d’un château démesuré à la couleur azurée. 

 

Un lieu sinueux débordant de magie où fut pratiquée et enseignée celle-ci, dont Azuréan fut la nomination et dont le conseil dirigeant reprit le nom.  

 

À l’horizon opposé avait prospéré une nature sauvage sous d’intenses feuillages, révélant rapidement elfes et bêtes pour premiers habitants, séparé de terres cultivées et de bosquets aux aspects négligés mais dégagés. 
Les territoires entourant ce couloir apparent semblaient aussi dissociés que la forêt et la citée. 

 

Draguiyonne étant, du Nord, la couronne, dont les monts barbares étaient entachés de carnages pour des dominances intermittentes, face au marécage infernal abritant fugitifs en tous genres, créatures obscures, morts-vivants et individus pratiquant de magies jugées interdites, s’amassant en surnombre en ce lieu baptisé Belmomble. 

 

Par un prompt hasard accordé à cette relative prospérité, similaire à celui choisit pour l’implantation de ces rimes, commença l’histoire de la péninsule Disthering. 

 

!!💯!! Disthering !!💯!!
Commenter cet article

Ă€ propos

L’imagination est mon obsession, l’écriture est ma structure, la poésie est mon acrobatie, les histoires sont mon terroir, les univers sont mon sanctuaire. Et le partage ? C’est mon message laissé aux commentaires de vos pensées. Pour vous y retrouver, vous pouvez commencer par les textes présentés, commençant par les derniers publiées, ou prendre le raccourcie des catégories. Ce qui est sur, c’est que je vous souhaite une bonne lecture.