Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

L’imagination est mon obsession, l’écriture est ma structure, la poésie est mon acrobatie, les histoires sont mon terroir, les univers sont mon sanctuaire. Et le partage ? C’est mon message laissé aux commentaires de vos pensées. Pour vous y retrouver, vous pouvez commencer par les textes présentés, commençant par les derniers publiées, ou prendre le raccourcie des catégories. Ce qui est sur, c’est que je vous souhaite une bonne lecture.

07 May

Eran, la légende V.1

Publié par Nero (BlackWord)  - Catégories :  #Imag'inarium

Eran, la légende V.1

 

Parmi les légendes, au creux des on-dit, dans les histoires racontées aux enfants avant de les mettre au lit, il y avait celle-ci : 

 

Dans la forêt de la flétrissure, appelée ainsi à cause de ses passages tortueux, de sa végétation terne et de ses arbres lugubres, avait vécu une créature vaguement humaine d’une très grande taille, avec de nombreux bras ainsi qu’une peau sale et laiteuse. 

 

Depuis son apparition, la forêt déjà sinistre était devenue un lieu d’épouvante et de danger. Après que beaucoup s’y soient risqués, plus aucun chasseur ou explorateur n’osa y pénétrer, de peur d’y perdre la vie. 

 

Un jour, un aventurier entra dans la forêt pour terrasser la créature, mais personne savait qui il était et d’où il venait. Dans ce bois, après un calme pesant, l’écho de la confrontation résonna, propageant les cris de la bête avec les hurlements de l’inconnu entre les bruits des arbres déracinés s’écrasant au sol. 

 

Presque une journée entière s’était écoulée avant que le calme revienne. 

 

Quelques curieux s’étaient aventurés en ce lieu à la recherche du héro et de la créature, mais ils ne revinrent jamais. 

 

Quatre jours plus tard, le royaume parlait d’un être étrange traversant les terres, le corps caché sous un morceau de peau géant et laiteuse, tout en traînant une épée. Il avait marché sans relâche, jour et nuit, pour revenir jusqu’à la forêt. Il y était entré et l’écho de la bataille reprit. 

 

Ce ne fut que bien plus tard que les restes de l’aventurier et de la créature furent retrouvés. 

 

Depuis ce jour, la forêt fut rebaptisée la forêt de l’inconnu, dans laquelle la légende raconte que l’épée du héros fut cachée quelque part, attendant la venu d’un nouvel aventurier. 

 

Commenter cet article

À propos

L’imagination est mon obsession, l’écriture est ma structure, la poésie est mon acrobatie, les histoires sont mon terroir, les univers sont mon sanctuaire. Et le partage ? C’est mon message laissé aux commentaires de vos pensées. Pour vous y retrouver, vous pouvez commencer par les textes présentés, commençant par les derniers publiées, ou prendre le raccourcie des catégories. Ce qui est sur, c’est que je vous souhaite une bonne lecture.