Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

L’imagination est mon obsession, l’écriture est ma structure, la poésie est mon acrobatie, les histoires sont mon terroir, les univers sont mon sanctuaire. Et le partage ? C’est mon message laissé aux commentaires de vos pensées. Pour vous y retrouver, vous pouvez commencer par les textes présentés, commençant par les derniers publiées, ou prendre le raccourcie des catégories. Ce qui est sur, c’est que je vous souhaite une bonne lecture.

24 Jul

Madness Eté, Dim et Dum, les jumeaux imparfaits

Publié par [NERO] BLACK WORD  - Catégories :  #Imag'inarium

Madness Eté, Dim et Dum, les jumeaux imparfaits

Dans le pays, les riches utilisaient le peuple comme les rouages, l’huile, les batteries faisant fonctionner la machinerie du système dit économique, ce qui semblait bien marcher dans cette époque où les gens devenaient de plus en plus distant les uns des autres.


 

Passant leur temps devant des émissions abrutissantes, tout juste divertissantes, faisant de la bonne figure un masque de tous les jours, se donnant de grande importance sur les réseaux sociaux, devenant capable de devenir des êtres abjects derrière leurs écrans pour devenir des fantômes observateurs à l’extérieur, devenant incapable de venir en aide aux autres, par peur ou ne sachant comment faire, capable de laisser mourir des gens en se focalisant sur leurs quotidiens, … tout en se plaignant de leurs conditions de vie, sans avoir la volonté de la changer et préférant la facilité de l’acceptation.


 

Malgré les étés toujours plus chaleureux les uns que les autres, les habitants privilégiaient le travail à leurs vacances pour mettre la moindre pièce de côté, oubliant les joies insouciantes des journées ensoleillées de la plage.


 

Pendant ce temps-là, les jumeaux Dim et Dum arpentaient les rues, les parcs, les plages, en regardant le monde et en le jugeant. Ils parlaient sur un maximum de blogs, forums, réseaux sociaux, de ce qu’ils voyaient en décrivant leurs ressentis objectivement personnels, souvent sur un ton dédaigneux et condescendant, sans jamais oublier de conclure par ce qu’ils auraient fait en mieux dans de telles situations. Étant toujours d’accord entre eux, ils se complaisaient ainsi dans leurs opinions fermées du reste du monde.


 

Pourtant, un jour qu’ils arpentaient les plages en jugeant du regard les vacanciers, une femme enleva le haut de son maillot sous leurs yeux et proposa à l’un d’eux de lui mettre de la crème solaire sur le corps.


 

Une minute plus tard, les jumeaux entamèrent une bagarre sans merci pour décider de qui aurait droit à ce plaisir.

Commenter cet article

À propos

L’imagination est mon obsession, l’écriture est ma structure, la poésie est mon acrobatie, les histoires sont mon terroir, les univers sont mon sanctuaire. Et le partage ? C’est mon message laissé aux commentaires de vos pensées. Pour vous y retrouver, vous pouvez commencer par les textes présentés, commençant par les derniers publiées, ou prendre le raccourcie des catégories. Ce qui est sur, c’est que je vous souhaite une bonne lecture.