Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

L’imagination est mon obsession, l’écriture est ma structure, la poésie est mon acrobatie, les histoires sont mon terroir, les univers sont mon sanctuaire. Et le partage ? C’est mon message laissé aux commentaires de vos pensées. Pour vous y retrouver, vous pouvez commencer par les textes présentés, commençant par les derniers publiées, ou prendre le raccourcie des catégories. Ce qui est sur, c’est que je vous souhaite une bonne lecture.

02 Oct

Anissa la Capricorne CH2

Publié par [NERO] BLACK WORD  - Catégories :  #Imag'inarium

Anissa la Capricorne CH2

Emportée dans un tourbillon onirique, Anissa fit face à une créature d’un blanc nacré, à la peau gravée, portant sur elle des bijoux étranges, dont le visage ne comportait pas d’yeux et dont la tête était couronnée de deux grandes cornes de capricorne.

 

Prisonnière de cet être, serrant dans sa main gauche son médiator et dans la droite sa basse six cordes, elle remarqua que la salle de concert, le public, les juges, la scène et son groupe avaient disparu dans les ténèbres. Les laissant seuls tous les deux.

 

Alors qu’un masque en os apparut sur son visage, elle regarda la tête de la créature, paralysée par la peur et la fascination, pour finalement lui demander d’une voix plus sourde qu’elle aurait voulu qui il était.

 

Sur un ton caverneux et animal, il lui dit simplement qu’il était capricorne.

 

Anissa le questionna alors sur ce qu’il voulait et eut pour réponse que la créature désirait pouvoir s’inviter dans ce monde, le connaître et, peut-être, l’influencer à sa convenance. Pour cela, il avait besoin d’un hôte à travers lequel il pourrait vivre.

 

Prise d’une soudaine inquiétude, Anissa le supplia d’épargner sa vie mais il la rassura en disant qu’il n’avait pas besoin de la tuer, qu’au contraire il pourrait même cohabiter et s’entre aider. Il lui proposa alors d’offrir à son groupe la célébrité, la renommée qu’ils méritaient.

 

Tout d’abord surprise par l’absence de fin du monde ou quoi que ce soit, elle se fit une rapide réflexion et décida d’accepter.

 

Les ténèbres l’engloutir avec avidité et Anissa vit toute sa vie défiler à travers l’esprit de l’être.

 

Depuis le début, il avait fait en sorte que son existence soit morne et sans intérêt à ses yeux. Elle revit le moment où son petit ami la larguer par texte, où elle avait fait des petits jobs alimentaires avec lassitude, où son appartement avait subit une longue coupure de courant pendant qu’elle regardait une série, où ses amis avaient annulé au dernier moment des soirées, où les groupes qu’elle avait intégrés s’étaient dissous, et tant d’autres événements qui l’avaient simplement poussés à jouer de sa basse en gardant espoir d’un jour réussir.

 

Sans oublier l’instant où cet être avait soigneusement posé sur son chemin la partition qui, une fois jouée, lui ouvrirait un portail lui permettant de venir.

 

Quand elle le regarda, elle eut l’impression qu’il lui souriait. Ses lèvres s’étirèrent et elle se mit à rire, se disant que s’il avait été capable de faire cela sans être de ce monde, l’avenir risquait d’être prometteur.

 

Tout réapparut et elle reprit place sur scène, rejouant la dernière note de la partition pour la laisser résonner alors que le monde reprit son cours normal.

 

Anissa continua de jouer avec énergie durant toute leur partie et, alors que les autres membres du groupe s’inquiétaient du résultat, elle ne se fit aucun souci pour la suite. Les juges annoncèrent unanimement que le groupe Zodiac Killer était sélectionné.

 

Dans un grand sourire, Anissa se dit que la conquête du monde ne faisait que commencer. Le capricorne lui souhaita un joyeux anniversaire.

Commenter cet article

À propos

L’imagination est mon obsession, l’écriture est ma structure, la poésie est mon acrobatie, les histoires sont mon terroir, les univers sont mon sanctuaire. Et le partage ? C’est mon message laissé aux commentaires de vos pensées. Pour vous y retrouver, vous pouvez commencer par les textes présentés, commençant par les derniers publiées, ou prendre le raccourcie des catégories. Ce qui est sur, c’est que je vous souhaite une bonne lecture.